Revenir en arrière

Les stocks de magnésium en Europe sont-ils sur le point de s’épuiser ?

L’industrie allemande des métaux, par l’intermédiaire de l’association WV Metalle, a tiré la sonnette d’alarme quant à une crise d’approvisionnement similaire à celle qui s’est produite avec les puces. Ils estiment que les stocks de magnésium pourraient être épuisés d’ici la fin novembre.

Le magnésium est principalement utilisé dans la fabrication d’alliages d’aluminium, c’est pourquoi les industries qui dépendent de ce métal sont particulièrement préoccupées par l’éventuelle perturbation de la chaîne d’approvisionnement.

Pourquoi cela se produit-il ?

La Chine souffre actuellement d’une crise énergétique, un fait qui affecte également d’autres industries ou entreprises à forte intensité énergétique, de sorte que la production de magnésium est particulièrement touchée. Selon diverses sources, on peut supposer qu’à ce jour, au moins 31 usines de magnésium situées dans les plus importants centres de production de magnésium au monde, les provinces de Shaanxi et de Shanxi, ont fermé ou ont dû réduire leur production de 50 %.

Aujourd’hui, la Chine détient le quasi-monopole de la production mondiale de magnésium métallique, avec une part de production de 87 %. Environ 45 % de toutes les exportations chinoises sont destinées à l’Europe. L’Europe est également particulièrement touchée par les goulets d’étranglement en matière d’approvisionnement, car la dernière production de magnésium a été abandonnée en 2001 pour diverses raisons et figure depuis 2017 sur la liste des matières premières critiques de l’UE.

En conséquence, les exportations chinoises couvrent désormais 95 % de la demande européenne de magnésium, créant une dépendance quasi totale.

Autres postes qui pourraient vous intéresser…

Utilizamos cookies propias y de terceros para obtener datos estadísticos de la navegación de nuestros usuarios y mejorar nuestros servicios.
Puedes aceptar nuestra política de cookies o elegir las cookies que deseas descargar en las opciones.

Paramètres des cookies